Un mot de Jean-Pascal...

Appel aux personnes bègues et à leurs parents.

 

Ne restez plus seuls, venez voir … soyez curieux … faites le premier pas.

Ce qui me choque c’est l’immobilisme et l’attentisme des bègues.

Je parle d’expérience … Il fut un temps où je me taisais et me terrais dans mon coin par peur du ridicule, par honte et désespoir.

 

Ma rencontre avec l’APB le 11 septembre 2010 ..., matinée offerte aux personnes bègues m’a tout d’abord choqué. Comment peut-on être bègue et épanoui ?

Un choque salutaire. J’en ai pleuré.

Après 30 ans de silence et de non-dit la porte s’est ouverte sur un autre monde. Un monde où l’on est reconnu, où l’on parle librement de son bégaiement. Du coup ce fameux bégaiement perd son côté dramatique … On le vit plus sereinement et on est en route pour un cheminement positif d’épanouissement … Un chemin long mais intéressant. A ne pas manquer.

Venez nombreux à l’APB Belgique.

Jean-Pascal